Women of the world need your support to sail for Palestine 

tmp_26636-NaomiWallacehead-shot-326775136-512x480

(Photo credit: Gregory Costanzo)

PayPal graphic + link

The people of Palestine – both Gaza and the West Bank, arbitrarily split by Israeli separation policies which are illegal in international law – suffer daily abuse, deprivation and oppression. The United Nations, as well as major aid agencies such as Oxfam, provide testimony that Gaza has not been able to recover from the last Israeli assault of 2014. 75,000 people cannot return to their ruined homes and 80% of the population relies on international humanitarian aid just to survive.

 Women are in the front line – literally. They are the ones trying to keep their homes and families together among their ruined houses. They are the ones trying to guide and protect their traumatized children living in a war zone. They are the ones suffering, but they are also the ones leading.

Take for example Palestinian journalist Ameera Harouda, who runs towards the sounds of bombs because “I want to be there first because these stories should be told”.

Recognizing the vital role of women in Gaza, the Canadian Boat to Gaza campaign is participating in the Freedom Flotilla Coalition campaign to send an All-Women’s boat to support women in Gaza and to challenge the illegal Israeli blockade. Committed women in public life around the world have volunteered to sail with the Women’s Boat to Gaza.

U.S. playwright Naomi Wallace describes her participation: “The collective venture of the Women's Boat to Gaza is an act of defiance against the criminal incarceration of and frequent acts of war against an entire population, the majority of whom are children. It is also an intervention to highlight decades of astonishingly creative resistance by Palestinian women against Israel's illegal occupation.” She adds: “Why will I be on the boat?  I am a playwright.  It's both my duty and inspiration to engage with and expose systems that diminish us, like occupation, racism and brutality."

Irish Nobel Prize Laureate Mairead Maquire says “I am sailing on the Women's Boat to Gaza because I love my Palestinian brothers and sisters and l want to stand with them in all our struggle for Palestinian freedom and rights.” Also on board will be Members of Parliament, other eminent women and activists from over a dozen countries.

These women need our financial support to sail for Gaza. They are donating their time, courage and energy, but need financial donations to buy and equip the boats and provide the other support this campaign needs. http://canadaboatgaza.org/donate/

You, too, can get on board this vitally important initiative and show your commitment to Palestinian women of Gaza and those who would support them by donating to this campaign and helping to spread the word to your friends, family colleagues and other contacts.

Each one of the women sailing on the boats carries with her the support you provide.

Get on board this campaign and help the women of Gaza and the women’s boat to Gaza.

Follow us and to get involved at: 
www.canadaboatgaza.org and womensboattogaza.org
www.facebook.com/FreedomFlotillaCoalition and www.facebook.com/CanadaBoatGaza
Twitter @GazaFFlotilla @CanadaBoatGaza

In Solidarity, 

Canadian Boat to Gaza Team
 

               —————————-français—————————-

Des femmes du monde entier ont besoin de vous pour rejoindre la Palestine

Faire un don 
  
Le peuple palestinien de Gaza et de Cisjordanie, est soumis arbitrairement à une séparation et une fragmentation et vit sans contiguïté territoriale depuis la mise en place de politiques israéliennes ségrégationnistes, illégales au plan  du droit international.

Ce peuple est quotidiennement agressé, opprimé et souffre de multiples privations. Les Nations Unies, de même que certaines grandes ONG, telle Oxfam, constatent que Gaza ne s’est pas remise de l’agression israélienne de 2014. En effet, 75 000 personnes ne peuvent toujours pas regagner leur maison en ruines et 80 % de la population ne survit que  grâce à l’aide humanitaire internationale.

Les femmes sont littéralement en première ligne du combat. Au milieu des décombres de leurs maisons, elles sont celles qui tiennent à bout de bras leur famille et leur foyer, qui guident et protègent leurs enfants traumatisés ayant à vivre dans cette zone de guerre. S’il est vrai qu’elles souffrent, elles n’en demeurent pas moins la pierre angulaire de leur peuple.

La journaliste palestinienne Ameera Harouda en est un parfait exemple. Si elle accourt aux premiers bruits des bombes c’est parce que, dit‑elle : « Je veux être la première sur les lieux, car  le monde doit savoir ce qui se passe ».

Reconnaissant le rôle vital des femmes de Gaza, la campagne canadienne du Bateau pour Gaza qui participe à celle de la Coalition pour la Flottille de la Liberté, collabore à l’envoi d’un bateau dont l’équipage sera composé exclusivement de femmes et dont l’un des objectifs est de manifester notre solidarité envers les femmes de Gaza. Ce bateau a également pour but de briser le blocus illégal imposé par Israël. De divers coins du monde, des femmes engagées au sein de leur société se sont portées volontaires pour participer à la traversée vers Gaza.

Pour la dramaturge américaine Naomi Wallace, « cette entreprise collective qu’est le Bateau des femmes pour Gaza constitue un acte de résistance contre la séquestration criminelle et les actes de guerre imposés à tout un peuple, dont la majorité sont des enfants. C’est également l’occasion de mettre en valeur l’incroyable créativité des Palestiniennes dans leur résistance face à l’occupation israélienne illégale ». À la question « pourquoi monter à bord de ce bateau?», elle répond : « Je suis auteure dramatique, c’est à la fois un devoir et une source d’inspiration que de se confronter à des systèmes qui tentent de nous diminuer en tant qu’êtres humains, comme le font l’occupation, le racisme et la brutalité. »

Prix Nobel de la paix, l’irlandaise Mairead Maquire naviguera sur le Bateau des femmes pour Gaza « par amour, dit-elle pour ses frères et sœurs palestiniennes, pour être à leur côté dans toutes nos luttes pour les droits et libertés des Palestinien.ne.s». Issues d’une douzaine de pays, des parlementaires ainsi que des personnalités de premier plan et des militantes de la base seront aussi du voyage.

Ces femmes ont besoin de notre soutien financier pour se rendre à Gaza. Elles investissent leur temps et leurs énergies et font preuve d’un grand courage mais  il faut de l’argent à la fois pour acheter et équiper les bateaux,  et aussi pour  couvrir les besoins connexes liés à une campagne de cette envergure. http://canadaboatgaza.org/donate/

Nous avons besoin de vous pour accomplir cette mission vitale. Soutenez les femmes de Gaza et celles qui les aident : faites un don et parlez de ce projet à vos ami.es, proches, collègues, etc. 

Chacun des femmes qui naviguera sur le bateau portera avec elle votre contribution. 

Montez à bord de cette campagne, soutenez les Palestiniennes de Gaza et le Bateau des femmes pour Gaza.

Pour nous suivre, rendez‑vous sur :

 

www.ffq.qc.ca/luttes/bateau-gaza/a-propos/

www.facebook.com/Bateau-Canadien-Pour-Gaza-122827927786858/
www.canadaboatgaza.org (en anglais).
www.womensboattogaza.org (en anglais).
www.facebook.com/FreedomFlotillaCoalition
www.facebook.com/CanadaBoatGaza
Twitter : @GazaFFlotilla  @CanadaBoatGaza

Solidairement, 
L’équipe du Bateau pour Gaza

572 Total Views 1 Views Today