blockade_CA_Gaza_map_ocha_Oct_2011_4efb482ac8

Trop d’années d’occupation et de blocus: Déclaration de la Flottille de la Liberté

Israël s’attaque aux pêcheurs palestiniens pendant qu’il est en train de piller le gaz naturelle sous les eaux de Gaza

Selon l’OCHA ( United Nations Office for the Coordination of Humanitarian Affairs ), entre le premier janvier et le 15 mai 2017, les forces d’occupation israéliennes  (IOF) ont ouvert le feu 133 fois contre les pêcheurs de Gaza. Le 15 mai, la marine israélienne a tiré sur deux bateaux de pêche à environ 3 miles nautiques du rivage de Gaza, au nord de Gaza-ville. Ils ont tué un pêcheur âgé de 25 ans, Mohammed Majed Bakr, dont la femme se retrouve veuve avec deux petits enfants, de 3 et un an.

En contravention avec le droit international, Israël a décrété que les pêcheurs de Gaza peuvent pêcher uniquement dans une zone proche du rivage. À la fin de l’attaque massive contre la population de Gaza en 2014, Israël a promis d’élargir la zone où les Palestiniens sont autorisés à pêcher. Une fois que l’attention médiatique internationale s’est attenuée, Israël est revenu sur sa parole. Et même dans cette zone “autorisée”, la marine de guerre israélienne terrorise fréquemment les pêcheurs palestiniens, détruisant ou volant leurs bateaux, détruisant leurs filets et confisquant leur pêche.

Ces petits bateaux de pêche palestiniens ne représentent aucun danger pour la sécurité d’Israël, mais ils pourraient bien entraver les efforts israéliens pour piller les ressources des champs gaziers proches des zones de pêche traditionnelles, à environ sept ou dix miles nautiques du rivage.

La destruction par Israël de la pêche palestinienne et le vol des ressources sous-marines sont l’une des conséquences désastreuses de l’occupation continue de Gaza, dont les médias internationaux ne disent pratiquement rien.

Cela fait 50 ans qu’Israël occupe Gaza, la Cisjordanie, Jérusalem-Est et les Hauteurs du Golan. Cela fait 10 ans que dure le blocus renforcé de Gaza.

Ces “anniversaires” sont un réquisitoire contre les gouvernements et les  diverses autorités internationales qui ne font aucune pression sur Israël pour qu’il mette fin à l’occupation et à l’oppression du peuple palestinien. Quand les gouvernements faillissent, ce sont les peuples du monde qui doivent agir.

La Coalition de la Flottille de la Liberté (FFC), composée de campagnes du monde entier, continuera à concentrer son action constamment sur l’opposition active au blocus illégal et à l’occupation de Gaza, afin de les briser, et à exiger des gouvernements du monde qu’ils agissent.

La société civile palestinienne a souvent appellé la communauté internationale à prendre des mesures qui entraineront l’isolement d’Israël tant qu’il ne se conformera pas au droit international et aux droits de l’Homme. En réponse à cet appel, la Coalition( FFC) apporte son soutien à toutes les formes de lutte non-violente adoptées par le peuple palestinien contre l’oppression et l’injustice.

Avec des organisations qui représentent les pêcheurs de Gaza, nous avons lancé la campagne “Solidarité avec les pêcheurs de  Gaza” .

Nous vous appelons à vous joindre à nous pour mettre en évidence la terreur qu’ Israël inflige aux pêcheurs de Gaza, afin  de contraindre le gouvernement israélien à y mettre un terme et d’amener nos gouvernements respectifs à ne plus la soutenir.

OpenGaza2017Graphic

 
4 Total Views 1 Views Today